Aveva acquière Osisoft, leader mondial de collecte des données industrielles en temps réel

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Aveva acquière Osisoft

5 milliards de dollars, c’est la jolie somme qu’Aveva a payé pour acquérir Osisoft.  L’annonce a été cojointement faite ce mardi 20 août 2020 par les deux sociétés qui deviennent ainsi un géant du logiciel et de la donnée industrielle, support de digitalisation des usines.

Aveva, un des plus gros éditeurs de logiciels industriels, filiale de Schneider Electric

En juillet 2015, le groupe français produisant des équipements électriques Schneider Electric a acheté une majorité des parts d’Aveva, société britannique spécialisée dans des solutions de design industriel mais surtout d’assistance de production industrielle par le traitement de données.    A l’époque, Schneider Electric paie cette acquisition 790 millions d’euros pour 53.5% du capital et merge sa branche logicielle Schneider Software avec Aveva pour constituer une leader mondial du logiciel industriel.

Aujourd’hui, les montants explosent avec l’acquisition d’Osisoft par Aveva.

Osisoft, solutions de traitement opérationnel des données industrielles

Créée en 1980, Osisoft accompagne depuis ses débuts des groupes industriels pour optimiser leurs productions grace à « l’intelligence opérationnelle ».  Osisoft structure, collecte et interprète les données des usines pour en optimiser le rendement.

Leurs principaux clients travaillent dans l’énergie, le gaz, pétrole, la métallurgie et l’industrie pharmaceutique.

L’objectif: devenir le principal acteur de l’usine connectée

Craig Hayman, CEO d’Aveva affiche clairement la couleur.  L’acquisition doit accelérer la transformation digitale du monde industriel.  Et cette transformation se fera par la donnée et les objets connectés industriels.  Le groupe, renforcé d’une forte expérience en collecte et traitement des données en temps réel, pourra offrir des infrastructures harmonisées pour optimiser la production de leurs clients.  Au passage, Aveva récupère les quelques mille clients d’Osisoft et devient ainsi un leader du secteur.

Resté connecté

Vous pouvez aussi lire